ninfosman

+30,6% pour le salaire des collaborateurs de Sarkozy

En 2008, le salaire des collaborateurs de Nicolas Sarkozy a augmenté de 30,6 %, rien que ça.

Les salaire s’échelonneraient entre 16 000€ et 200 000€. Je n’ai pas réussi à trouver si cette augmentation est due à la hausse de la masse salariale ou tout simplement à une hausse brutale des salaires (ou les deux). En tout cas, la crise n’est pas pour tout le monde, à commencer par les institutions.

ninfosman, le 4 août 2009

Tu as la possibilité de nous suivre via RSS Feed !

  1. faut dire qu’il faont du bon boulot, ya qu’à voir la situation du pays…..

  2. Mon grand père m’a dit un jour : ” les hommes politiques de la nouvelle génération ne servent à rien mais ils se servent au passage” … Je met au défi quiconque, de me citer un homme ou une femme politique sur les 40 dernières années, qui faisait passer le bien du peuple, avant ses intérêts personnels, alors que si je me souviens bien et excusez ma naïveté, c’est le but d’un homme politique de se battre pour le bien de ses concitoyens, on devrait évider de la scène politique toute personne n’y cherchant qu’un intérêt personnel, comme par exemple quelqu’un, qui a cumulé 2 salaires ( ministre et président ) jusqu’à ce qu’il se fasse augmenter de 172%, quelqu’un qui aurait été élu grâce au financement et au soutient des ses amis industriels comptant parmi les hommes les plus riches de France, quelqu’un qui a doublé ou triplé sa fortune personnelle en accédant à la plus haute fonction politique du pays, quelqu’un qui se marie et s’affiche avec un mannequin connu pour avoir déjà profité d’une 15ène de célébrités avant lui… et si il n’avait pas été président “Bling-bling” que l’on connais en aurait-elle voulu … l’argent attire l’argent mais la France dans tous ça qui s’en préoccupe vraiment ??? La France se meurt il est inutile dans ces conditions de faire un défilé pour déposer une gerbe !!!

    ” Le portrait de famille de la France a changé, mais tous le monde devrait avoir sa place sur la photo ”

    Chris Le Citoyen.